Ouvrage

Les Vertes Collines

Et autres histoires
Traduit de l'anglais
Traduit de l'anglais par Yann Bévant, Jean Brilhault, Céline Lelong, Carole Le Mouel et Leslie Marchand
Co-édition : Presses Universitaires de Rennes

Les nouvelles de Walter Macken se présentent telles ces collines qui en sont le cadre éponyme : belles, secrètes et obsédantes. Y pénétrer est un privilège que cette première traduction de The Green Hills par une équipe qui avait déjà proposé, dans la même collection, Et Dieu fit le dimanche, rend enfin accessible au lecteur francophone.
On retrouve dans ces récits l’art du conteur. La parole prend son temps, joue sur les changements de rythme et de ton, devient murmure intime et fait la place belle aux parlers locaux. La vie évoquée est celle de gens simples dans une Irlande en rupture ou coexistent valeurs et comportements traditionnels, drôlerie, et émotions profondément humaines.
Jamais Walter Macken n’est aussi à l’aise que dans ces courts récits qui constituent l’un des joyaux de la littérature irlandaise.

Détails de l'ouvrage

Réf. : isbn 978-2-84362-337-0
Prix éditeur : 18,25
208 pages
Dimensions : 14 × 24 cm
Reliure : Broché

En stock

Walter Macken

À l'âge de dix-sept ans, il commença une carrière d'acteur au Taibhdhearc, le théâtre irlandophone de Galway. C'est là qu'il fit ses premières armes, non seulement d'acteur mais également d'auteur dramatique. Dans les années quarante et cinquante, il connut le succès sur la scène du théâtre de l'Abbaye à Dublin, ainsi qu'aux États-Unis. On lui doit de nombreux romans et nouvelles qui font de Walter Macken l'un des auteurs les plus lus en Irlande. Il mourut en 1967 dans sa ville natale.

© 1989 – 2021 Éditions Terre de Brume